• 25 juillet 2018

Comment fonctionne notre œil?

Comment fonctionne notre œil?

670 390 Les Belles Gueules

 

Dans cet article nous vous proposons un petit point sur les caractéristiques de votre œil et des éventuelles amétropies possibles.

Le fonctionnement général

L’oeil est l’organe qui permet à un être vivant de capter la lumière, pour ensuite l’analyser et interagir avec son environnement.

La cornée, « passeuse de lumière »

Quand la lumière arrive devant un œil humain, elle est directement reçue sur la cornée : c’est d’ailleurs la seule membrane du corps humain entièrement transparente. Le clignement des yeux permet de maintenir propre la cornée

L’iris, ou le régulateur de la lumière

Une fois la lumière passée au travers de la cornée, elle rencontre l’iris de notre œil, qui va assurer la régulation de la lumière:

– si le faisceau lumineux est trop fort, l’iris se contracte

– si il est trop faible, il se dilate

Le cristallin assure la mise au point

Le faisceau lumineux traverse ensuite le cristallin : c’est lui qui fera la mise au point pour que l’image soit nette sur la rétine.

Le cristallin agit donc, d’une certaine manière, comme le zoom d’un appareil photo.

• La rétine transmet au cerveau

La rétine est située au fond de l’oeil, elle reçoit l’image que lui transmettent la cornée et le cristallin. C’est un peu comme un écran de cinéma sur lequel les images sont projetées.

Le rôle de la rétine de notre œil est donc de transmettre ces images au cerveau via le nerf optique. Pour cela, les informations reçues par la rétine sont traitées par des millions de petits cônes et bâtonnets, qui les transforment en impulsions électriques.

Il arrive que l’œil présente des défauts, induisant des troubles de la vision.

Les amétropies

Myopie

En France, 29% de la population serait myope. 

La myopie apparaît généralement pendant l’enfance ou l’adolescence. Aussi, il est primordial de faire vérifier tôt la vue des enfants, puis de façon régulière : le dépistage précoce est un allié pour la vie.

Un œil myope est un œil géométriquement trop long. La myopie peut être aussi due à un œil trop puissant.

Une personne myope voit flou en vision de loin, mais voit bien en vision de près (dans le cas où il n’y a pas d’autre trouble visuel).

Chez l’enfant, des signes révélateurs méritent votre attention : le plissement des yeux pour regarder au loin; ou une vision de près excessivement rapprochée pour dessiner, lire ou même regarder la télévision.

                                                     Résultat de recherche d'images pour "myopie"

 

Hypermétropie

Environ 9% des Français seraient hypermétropes, de tout âge.

Un œil hypermétrope est un œil géométriquement trop court, il peut être aussi insuffisamment «fort» en puissance dioptrique. Sans équipement optique, l’hypermétrope doit fournir un effort de mise au point, le réflexe d’accommodation, pour obtenir une vision nette. Cet effort visuel est nécessaire en vision de loin, mais plus encore en vision rapprochée, c’est pourquoi c’est en vision de près que la vision se trouble. Cet effort permanent peut provoquer une fatigue visuelle et des maux de tête qui sont facilement évitables en portant une correction optique adaptée. Chez l’enfant, une accommodation trop importante peut provoquer un strabisme, il est donc essentiel de dépister l’hypermétropie tôt, d’autant plus si un membre de la famille est strabique.

Suivant le degré d’hypermétropie, l’âge, la sollicitation de la vision rapprochée, le sujet arrive plus ou moins bien à  » accommoder « , c’est-à-dire à auto-compenser son défaut visuel, les symptômes sont donc plus ou moins perceptibles. La vision de loin est généralement bonne, mais la vue de près est fatigante et se trouble. Peuvent s’en suivre des maux de tête, de la fatigue visuelle.

 

Résultat de recherche d'images pour "hypermetropie"

 

• Astigmatisme

En France, 15% de la population serait astigmate.

Un œil astigmate est un œil dont la cornée a une courbure « torique » comparable à un ballon de rugby au lieu de « sphérique » telle une balle de tennis.

La vision est imparfaite voire floue et déformée, aussi bien en vision de loin qu’en vision rapprochée. La personne peine à différencier : P et F, M et H…

L’astigmatisme s’accompagne souvent d’une myopie ou d’une hypermétropie.
Il est préférable de compenser l’astigmatisme par une solution optique adaptée pour éviter toute fatigue oculaire, pouvant aller jusqu’à des maux de tête.
                                                                       Résultat de recherche d'images pour "astigmatisme"
Enfin nous parlerons de:
   • La presbytie
À partir de 45 ans, votre vision prend une nouvelle dimension. En effet, tout comme le reste de notre corps, nos yeux vieillissent et sont plus souvent sujets à des troubles.

Le premier rendez-vous avec la presbytie a souvent lieu à un retour de vacances, lorsque la lumière est moins intense, les objets les plus familiers moins bien éclairés. Jusqu’alors, la mise au point des yeux était naturelle. Subitement, elle exige un effort.

Que s’est-il passé ? Un phénomène 100% naturel qui se manifeste aux alentours de 45 ans : le vieillissement du cristallin qui perd de sa souplesse, se bombe de façon insuffisante et de ce fait, accommode difficilement : l’image vue de près se forme en arrière de la rétine. Il en résulte une difficulté croissante à voir de près. Le grand responsable : le cristallin. Le cristallin est l’un des éléments du corps humain les plus étonnants. Il permet de voir à toutes les distances car il est capable de modifier rapidement sa courbure. Il est parfaitement fonctionnel dès la naissance mais le temps passant, il s’épaissit en accumulant des cellules, tout comme un tronc d’arbre croît par couches successives. Il perd alors de sa souplesse et la distance minimum à laquelle les yeux voyaient net, augmente.

L’équipe des Belles Gueules est à votre disposition pour vous proposer les meilleurs équipements optiques, adaptés à vos défauts et besoins visuels.