Naoned

les montures made in Bretagne

C’est à Nantes que tout a commencé. Un opticien designer, un fabricant et un distributeur de cette ville se rassemblent pour la naissance d’une collection française…

Un maître mot pour définir cette aventure : la passion !

Passionné par le contact humain, les projets et le souci du détail.

C’est au travers d’un nid nantais que Jean-Philippe Douis a démarré cette aventure d’abord au sein de son magasin avec cette volonté de se projeter au travers de chacun de ses clients et de proposer des lunettes singulières sans être extravagantes.

Voilà les vraies bases de cette collection, viscéralement ancrée dans la manufacture de proximité, des valeurs intemporelles mais affinées pour ne pas dire raffinées. Elle se veut dans le style et pas forcément dans la mode, bref une âme nantaise derrière chaque produit, derrière ses partenaires, derrière l’usine. Naoned signifie Nantes en breton.

Qui d’autre que cet opticien Breton fier et têtu pouvait être assez visionnaire pour s’arquebouter sur l’idée que l’algue puisse donner naissance à des lunettes ? Un an de recherche et développement,des centaines de dessins et de tests plus tard : voilà Dôn, littéralement surgit de la mer, une collection composée de quatre modèles éco responsable qui contribuent à réduire la pollution par les plastiques en terre et en mer.

Pour développer sa collection Dôn, Naoned a noué des accords avec une société bretonne spécialisée dans la “chimie bleue”. Naoned a cru instantanément à la promesse portée par les algues d’être une alternative réaliste aux matériaux petro-sourcés. Récoltée dans un rayon de 250 kms en Bretagne, l’algue est un matériau naturellement vertueux : inépuisable, rapidement renouvelable, compostable, sa culture ne nécessite aucun traitement chimique et ne réclame aucun apport en eau. Le procédé de fabrication est lui-même peu énergivore.

Dôn, les déesses de la mer.

Les quatre modèles qui constituent l’archipel de la collection Dôn,se prénomment Molenez, Enez sun, Litiri et Banneg. Ces noms d’îles bretonnes rendent hommage à la mer dont Dôn est issue.