Eyevan 7285

la maison japonaise aux traits intemporels

Lancée originellement au Japon en 1972, la marque « Eyevan » (une collaboration entre Van Jacket Inc. et Kensuke Ishizu) est en réalité issue de la maison japonaise « Yamamoto Kogaku » fondée en 1911.

Elle est rebaptisée « Optec Japan Corporation » peu de temps après. C’est une manufacture optique qui fabrique des verres de protection pour l’industrie et quelques montures pour certaines grandes marques de luxe. A l’époque, la distribution était réservée au continent Asiatique et au Japon.

Et c’est en 1972 que « Eyevan » voit le jour. Cette marque se construit une solide réputation dans le marché de l’optique haut de gamme et met en avant son design et sa fabrication : tout est réalisé au Japon par des artisans expérimentés et passionnés. Leur toute première collection est composée de 42 variations et 27 types de montures différentes.

En 1985, la marque est présentée au salon de l’optique « The Optic Fair West in Anaheim » aux États-Unis.

En mai 2013, Eyevan se relance et nous propose un véritable voyage dans le temps avec une nouvelle collection respectueusement intitulée Eyevan 7285 (faisant référence aux dates importantes de son histoire). Le résultat, ce sont des modèles qui peuvent vraiment se dire « intemporels » avec un look saisissant : à la fois vintage et de haute précision.

Le salon en 1985 va marquer un tournant dans le développement international de la marque. Elle va distribuer ses modèles un peu partout dans le monde et des stars hollywoodiennes vont porter ses créations, comme Madonna. Cette nouvelle notoriété va encore propulser la marque sur le marché de l’optique.

Pour cette nouvelle collection Eyevan 7285, les stylistes d’EYEVAN se sont plongés dans les archives de la marque (entre 1972 et 1985) conservées précieusement et plus particulièrement dans une collection nommée «EYEVAN CRAFT». Les designers actuels puisent leur inspiration dans ses archives manuscrites, mais d’anciens chefs d’atelier de l’époque sont aussi là pour aider la nouvelle génération à retranscrire au mieux les idéaux de la maison japonaise. Ils revisitent ensemble les dessins, les écrits de l’époque pour créer des modèles fidèles à la marque originelle mais qui s’adaptent parfaitement à la population actuelle et internationale.

La marque utilise de l’acétate de cellulose et du titane pour faire ses montures. Les montages sont des cerclés métal et acétate.Tout le processus de fabrication est resté basé au Japon.